B.K.S. Iyengar

“I always tell people, live happily and die majestically.” BKS Iyengar

Bellur Krishnamachar Sundaraja Iyengar naît le 14 décembre 1918 dans le petit village de Bellur (Karnataka), dans une famille de brahmanes. Il est de faible constitution et sa mauvaise santé entrave toute sa scolarité. En 1934, son beau-frère, Shriman T. Krishnamacharya l’accueille dans son école de yoga au palais de Mysore. Très raide, il souffre énormément dans l’exécution des postures, obtenues en force. Son souffle est court. Krishnamachar refuse de lui enseigner le pranayama, mais Il réussit à l’observer en cachette, pendant ses pratiques matinales. Avec persévérance, il surmonte ses difficultés et s’installe à Pune en 1937. Il épouse Ramamani en 1943 (ils auront six enfants) et développe ses cours ainsi que les adaptations posturales pour les cas particuliers.

At one time, I was asked to become a Sannyasin and renounce the world, but I declined.  I wanted to live as an ordinary householder with all the trials and tribulations of life and take my yoga practice to average people who share with me the common life of work, marriage, and children.  I was blessed with all three, including a long and joyous marriage to my beloved late wife, Ramamani, children and grandchildren.  What would I have achieved in my life without the love, support and companionship of Ramamani? Probably not much.”


Sa rencontre avec Yehudi Menuhin à Bombay en 1952 est décisive. Le musicien est séduit par la rigueur et la précision de son enseignement. Il l’invite en Europe et le fait connaître en Occident. La publication de Lumière sur le yoga, un traité impressionnant qui répertorie plus de 200 postures, illustrées de 600 photos, le positionne désormais comme une référence incontournable, qui reste, à ce jour, inégalée.

Il fonde en 1975 le Ramamani Iyengar Memorial Yoga Institute, en hommage à son épouse décédée juste après la cérémonie de consécration du terrain. Il accueille au RIMYI des élèves venus du monde entier, et voyage lui-même en Europe, en Afrique, aux États-Unis, en Australie. Il devient une légende vivante.

BKS Iyengar s’est éteint le 20 aout 2014. Alors âgé de plus de 95 ans, BKS Iyengar poursuivait sa pratique mais ce sont ses enfants, sa fille aînée Geeta et son fils Prashant qui donnent les cours généraux et poursuivent son oeuvre de trans­mission. iyengar014aout20

Geeta enseigne régulièrement en Europe, aux État-Unis, en Australie et en Afrique du Sud, accompagnée depuis quelques années par Abhijata, la petite-fille de BKS Iyengar. Abhijata est l’auteur du livret de l’exposition Guruji consacrée à la vie et à l’enseignement de son grand-père en 2008, pour son quatre-vingt-dixième anniversaire.

Guruji-Iyengar-France-Namaste.jpg